Lycée > Bac général et technologique > Première > Olympe de Gouges (1748-1793) la Déclaration des droits de la femme de la citoyenne

Olympe de Gouges (1748-1793) la Déclaration des droits de la femme de la citoyenne

Lycée
Première

Olympe de Gouges (1748-1793) la Déclaration des droits de la femme de la citoyenne

Français

Définition

L'essentiel sur l'auteur
Olympe était une dramaturge pamphlétaire, sous le nom de Marie Gouze, c'est une femme de lettre engagée en politique. Cette femme défend la cause ces siennes et des personnes de couleurs, des faibles et des plus démunis. Elle prône aussi une monarchie constitutionnelle et s'oppose aux massacres de la Révolution, elle est guillotinée en 1793

1748 : Olympe née a Montauban fille légitime de Pierre Gouze et Anne-Olympe Mouisset. Marie Gouze est la fille naturelle du marquis Lefranc de Pompignan.

1766 : Un an de mariage passé, se retrouve veuve de Louis-Yves Aubry dont elle a un fils, Pierre.

1770 : (date incertaine) Adopte le nom d'Olympe de Gouges et s'installe a Paris sous la protection de Jacques Biétrix de Roziére. 

1775 : Elle méne une vie mondaine et fréquente les salons et les cercles littéraires. 

1780 : Elle monte une troupe de théâtre qu'elle cède en 1787.

1785 : Elle rentre en conflit avec la Comedie-Française à propos de sa pièce Zamore et Mirza et échappe de peu a un embastillement. 

1789 : Elle habite à Versailles au moment de la réunion des Etats Généraux et publie de nombreux textes de revendication politiques et sociales.

1791 : Malgré la fuite du roi, défend l'idée d'une monarchie constitutionnelle et publie, le 14 septembre, la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. 

1792 : Elle dénonce les massacres de septembre et s'en prend a Marat et Robespierre. 

1793 : Tente de persuader les députés de renoncer a voter la mort du roi. Elle est elle-même exécutée le 3 novembre.

Vous devez être connecté pour accéder à cette fiche