Lycée > Bac général et technologique > Première > Le malade imaginaire :

Le malade imaginaire :

Lycée
Première

Le malade imaginaire :

Analyse

Le malade imaginaire est une satire, càd un récit dans lequel l'auteur fait la critique d'une époque, d'une politique, d'une morale. Ici, Molière s'attaque à la médecine mais aussi aux mariages arrangés.


La médecine :

  • une critique de la formation des médecins à travers la critique de Diafoirus. En effet, TD est une caricature du jeune médecin aidant, aux phrases qui se veulent habiles mais qui n'ont en réalité aucune signification. Il manque également de savoir vivre revenant sans cesse vers son père pour savoir ce qu'il doit faire devant Argan et sa fille. Il n'a pas non plus de sens commun ce qui donne des effets comiques comme lorsqu'il confond Angélique et sa future belle-mère.
  • M. Purgon, quant à lui, est présenté comme un médecin susceptible qui s'offusque du refus d'Argan de prendre son remède. Mais le ridicule des médecins est surtout porté au plus haut point par "l'imagination burlesque" de Toinette qui décide de se déguiser en médecin aux scènes 7 à 1

Vous devez être connecté pour accéder à cette fiche