Post-Bac > 1 > licence > Sciences de l'éducation > L'Ecole comme lieu de reproduction

L'Ecole comme lieu de reproduction

Post-Bac
1

L'Ecole comme lieu de reproduction

Sciences de l'éducation

I. Les sociétés comme espace de conflits

a) Introduction sur Max Weber

Même socialisés les individus gardent une part de liberté dans leur choix --> Opposition au fonctionnalisme

Des individus décident plus que d’autres ce qu'est la norme

L’école n’est pas neutre contrairement à ce qu’elle prétend dire (les personnes douées sont-elles les seuls valorisés?)

  • 1/ L’Ecole comme lieu de formation : aiguiller les parcours, délivrer des diplômes en fonction des besoins des sociétés et des capacités individuelles, le plus neutrement possible = Inculcation de normes nécessaires à la vie en société / préparer division du travail dans société organique --> (Durkheim/Fonctionnalistes)
  • 2/ Ecole comme lieu de validation/certification du capital humain : “Goal oriented society” = Mêmes attentes pour tous le monde en terme de réussite scolaire/professionnel (capital humain et choix rationnel) mais effets pervers
  • 3/ L’Ecole comme lieu de reproduction des inégalités : institution non neutre, investie par certains groupes sociaux plutôt que d’autres -->Perspective durkheimienne/fonctionnaliste = “société” comme un tout formé de sous ensemble différenciés mais complémentaires
  • Problème: participe d’une justification de l’ordre social existant (et des inégalités qui le structurent)
  • “Société” = champ de bataille entre différents groupes sociaux aux intérêts divergents et inégalement dotés de moyens pour faire prévaloir leur point de vue
  • L’École participe à la régulation à certains types de savoirs/diplômes/emplois = lieu majeur de l’attribution inégalitaire des richesses matérielles et symboliques --> “légitimation” des inégalités
  • Ressource à la fois matériel et symbolique (culture, art, langage...)
  • L’école participe en tant qu’ou

Vous devez être connecté pour accéder à cette fiche