Post-Bac > 2 > Lettres modernes > Littérature du Moyen Age > Cours 7 : La folie dans Robert le diable

Cours 7 : La folie dans Robert le diable

Post-Bac
2

Cours 7 : La folie dans Robert le diable

Littérature du Moyen Age

Définition

Folie feinte
La fausse folie

D’abord la véritable folie et la perte de la raison qui passe par la Duchesse de Normandie. Le fait qu’elle passe de Dieu au Diable, ce désespoir de blasphémer est une perte de raison.

La folie destructrice de Robert. Le personnage est contrôlé par Satan, il est pris par le Mal. Il y a une force surnaturelle qui le pousse à agir ainsi. Par ses excès Robert devient un fou démoniaque. 

La folie au MA n’est pas considérée comme une aliénation mentale : c’est un disfonctionnement du corps et de l’âme

Caractéristiques du fou :

Robert agis à rebours des actes de la duchesse de Normandie et à la fin du roman il se détache des hommes et de la société. On ne le constate pas qu’à la fin du roman : se tondre les cheveux, se dépouiller c’est perdre son humanité. Il s’extirpe de l’humanité. Le vêtement dans la litt médiévale est symbolique. Le personnage se forme en marge de la société. Il quitte son statut des hommes et son statut de chevalier = renaissance. 

=> on peut faire une comparaison avec Ivin et le chevalier au lion.

Quand robert arrive à Rome : comparaison avec Tristan car les deux personnages se font maltraités par la foule.

Robert mange comme un chien = retour à la bestialité

Vous devez être connecté pour accéder à cette fiche