Comment faire une bonne fiche de révisions ?

Comment faire une bonne fiche de révisions ?

Vous aussi vous avez déjà eu affaire à un élève de votre classe qui se vante d'avoir des dizaines et des dizaines de fiches de révision pour une matière ? En fait, c'est plutôt le signe d'une mauvaise méthode de travail sur laquelle il a probablement passé des heures et dont ils ne tireront aucun profit.

Vous trouvez cela un peu dur ?

Pourtant, la vérité est la suivante : de mauvaises fiches de révision vont non seulement vous faire perdre du temps mais en plus rendre vos études plus difficiles. Afin d’éviter cela, regardons un peu comment rédiger ces dernières correctement.

Structurez votre fiche en fonction de la structure du cours

Il est conseillé de structurer vos notes en fonction des points du programme de chaque matière, car cela signifie que vous allez :

  • Couvrir tous les éléments de contenu qui pourraient être demandés lors d'un examen.
  • Obtenir une structure solide et logique pour vos notes

Vous commencez par suivre la structure du cours et vous préparer à rédiger vos notes en fonction des grandes parties (il y a généralement entre 2 et 6 grandes parties dans une matière). Ensuite, vous allez dans la section du contenu du syllabus (si vous n’en avez pas, suivez simplement les grands axes du cours) et vous utilisez les points de chaque partie et sous partie comme titres et sous-titres de vos notes. Enfin, vous complétez les informations (définitions, explications, descriptions, faits, etc.) sous chacune de ces rubriques.

Incluez des exemples dans vos fiches


Il ne s'agit pas d'un conseil révolutionnaire (les exemples sont assez courants), mais il est étonnant de constater que de nombreux points qui ne semblent pas nécessiter d'exemples en ont vraiment besoin. En effet, il y a deux types d'exemples que vous devez mettre dans vos notes.

Les preuves dont vous aurez besoin pour votre examen


Il s'agit d'exemples évidents, tels que des citations et des études de cas. Par exemple, si vous étudiez la poésie, vous voudrez inclure des citations d’auteurs qui illustrent les grandes lignes de cet important courant littéraire

« On peut être poète dans tous les domaines : il suffit que l'on soit aventureux et que l'on aille à la découverte. » de Guillaume Apollinaire dans L'esprit nouveau et les poètes.


Des exemples qui aident à comprendre une idée

Il y a aussi les exemples dont vous avez besoin dans vos fiches pour vous aider à comprendre des idées compliquées. C'est particulièrement utile dans des matières comme les mathématiques, la chimie, la physique et le commerce, où il y a des formules présentes. En effet, s'il faut mémoriser une formule, il faut aussi comprendre quand et comment l'utiliser. Mais toute matière comportant des idées compliquées devrait être accompagnée d'un exemple qui vous a obligé à "comprendre" l'idée suffisamment bien pour l'appliquer à une situation réelle. Essayez donc d’ajouter des cas d’applications concrètes lorsque vous serez confrontés à cela.

Rédigez vos fiches dans vos propres mots


Ce point est très important. Rédigez toujours vos notes dans vos propres mots au lieu de copier une définition ou une explication d'un manuel, d'un site internet ou de votre professeur.

Vous pouvez copier des informations sans avoir à y réfléchir, ce qui, d'un côté, semble génial, mais qui, d'un autre côté, va à l'encontre du but recherché par la prise de notes. En mettant l'information dans vos propres mots, vous devez la traiter dans votre esprit et la comprendre, ce qui vous aidera beaucoup à vous souvenir du contenu.


Donc, si vous essayez d'écrire des notes sur l'analyse visuelle de texte et que vous voulez inclure un exemple tiré du cours (parce que vous savez que les exemples sont bons), ne copiez pas votre professeur s'il dit "l'éclectisme sordide du paysage post-moderne renforce le pouvoir de l'image mentionnée ci-dessus". C'est mieux d'écrire la même idée - pour que vous ayez toute la valeur de l'analyse - dans des mots plus simples que vous comprendrez : "le mélange d'images dans ce paysage rend l'ensemble de la scène plus puissante", puis de rendre cette idée plus spécifique et plus sophistiquée plus tard, lorsque vous rédigerez votre essai.


Visualisez des informations complexes


Parfois, les informations fonctionnent mieux lorsqu'elles sont visuelles et, en prime, il est généralement plus rapide d'inclure un diagramme, une carte, un tableau ou un schéma que de rédiger une explication complète.


Prenons l'exemple des progressions des fonctions convexes et concaves en Mathématiques. Si vous ne vous contenez que d’écrire les formules respectives de chacun de ces types de fonction, vous vous mélangerez assurément. Cependant, en ajoutant un petit schéma visuel, vous distinguerez plus facilement la différence et apprendrez beaucoup mieux !

Les visuels ont tendance à mieux ressortir dans votre mémoire et le processus de création de ces derniers vous garantit une compréhension parfaite de l'idée. Cela peut être compliqué si vous créez vos fiches avec le générateur de fiche, mais il y a une solution facile : dessinez votre diagramme, tableau ou organigramme, prenez-en une photo sur votre téléphone et insérez-la dans votre document.

Relisez toujours vos fiches et essayez de les condenser

Concevoir des fiches de révision ressemble honnêtement à une corvée qu'il faut juste traverser. Ressentez-vous un certain soulagement chaque fois que vous en terminez une ? Les notes ne sont malheureusement pas à prendre à la légère . Vous devez constamment travailler avec elles et vous engager avec elles pour réellement améliorer vos connaissances, votre compréhension et votre esprit critique.

Donc une fois que vous avez réalisé des fiches de révision pour un sujet, vous devrez continuer à y revenir et à écrire des résumés, puis des super résumés. Plus vous les relirez, plus vous serez en mesure d'extraire les éléments d'information les plus importants et d'organiser tout le contenu en une « super-fiche » vraiment percutante, mémorisable et utile qui vous permettra de réussir votre examen.

Lorsque vous rédigez ces fiches, gardez toujours l'examen à l'esprit et demandez-vous : " Dans quel but vais-je utiliser ces informations ? ", " Comment répondrai-je à une question sur ce sujet? " ou " Comment utiliserai-je ces informations pour répondre à une question ? ". Vous serez en mesure de couper court à la confusion et d'acquérir une bonne maîtrise de chaque sujet.


Écrit par Aloïs, le 24-12-2021